Chaplin Museum

Corsier-sur-Vevey

Chaplin Museum
Chaplin Museum 2
Chaplin Museum 3
Chaplin Museum 4

Un musée pour Charlie Chaplin

Jusqu’à sa mort, le 25 décembre 1977, la légende du cinéma Charlie Chaplin a eu pour domicile le Manoir de Ban à Corsier-sur-Vevey. C’est là que l’artiste a vécu ses «années heureuses», écrit plusieurs scénarios et rédigé ses mémoires. L’univers de Chaplin durant son exil en Suisse était composé d’une maison de maître, de plusieurs dépendances et de bâtiments agricoles.

Une idée devenue réalité

En 2000, l’architecte suisse Philippe Meylan et le designer de musée québécois Yves Durant ont eu l’idée de transformer le Manoir de Ban en un musée consacré à l’œuvre immense de cet artiste exceptionnellement productif. L’étroite collaboration avec la famille Chaplin a permis d’élaborer le concept architectural de ce nouveau musée et d’imaginer la trame de l’exposition. Un nouvel édifice grand format – le musée même – plonge les visiteurs dans un univers cinématographique décalé hors du temps. La maison de Chaplin, elle, a été conservée dans son jus. Ici, le public découvre la vie privée de l’artiste et de sa famille. L’une des priorités était de préserver au maximum l’état original de la maison et de la propriété. Protégé, le parc a été parfaitement intégré au parcours muséographique d’une longueur de 1350 m² et relie entre eux les différents bâtiments et surfaces d’exposition. Un magasin, un restaurant et des ateliers complètent ce musée singulier.

La protection du patrimoine: un défi pour les artisans

Transformer le Manoir de Ban en musée tout en rendant l’hommage qui se doit au grand créateur, réalisateur et acteur n’a pas été chose facile. Les architectes étaient confrontés à une équation délicate, à savoir concevoir un nouvel édifice moderne – le Hollywood Studio – s’inscrivant en harmonie avec les bâtiments existants. La rénovation des bâtiments classés monuments historiques a été un véritable défi, car il fallait en conserver la substance tout en mettant en œuvre de nombreuses exigences réglementaires. C’est avec un soin méticuleux qu’une multitude d’artisans a restauré le toit en ardoise, remplacé les embrasures des portes et des fenêtres en grès, conservé les caves voûtées et redonné au bâtiment ses couleurs d’antan. La protection de l’environnement n’a pas non plus été laissée pour compte: le chantier a recouru à un maximum de ressources endogènes et naturelles. Ainsi, la production énergétique provient de pompes à chaleur couplées à des sondes géométriques, et les rayons du soleil sont utilisés pour l’eau chaude sanitaire.

Informations

Maître d’ouvrage
Domaine du Manoir de Ban SA, Corsier-sur-Vevey

Étendue des prestations de HRS
Développeur du projet et entreprise générale avec pleine garantie des coûts, de la qualité et des délais

Architecture
Itten+Brechbühl SA, Lausanne

Surface du terrain
132 858 m2

Coûts totaux
CHF 30 millions

Durée du chantier
De juillet 2014 à avril 2015

Contact

HRS Real Estate SA
Rue du Centre 172
1025 St-Sulpice

+41 58 122 90 00
st-sulpice@hrs.ch

Actualités

Autres projets